logo2

Réaliser un moule - Le moule bateau en élastomère de silicone

Index


8 - LE MOULE BATEAU EN ÉLASTOMÈRE DE SILICONE

Comme pour le paragraphe précédent, il s'agit d'immobiliser la pièce à mouler sur un support mais cette fois debout comme sur une étagère.

 Attention, les élastomères sont des coquins qui s'insinuent partout !!!

Le produit dans son pot a l'air plutôt pâteux, c'est pour tromper son monde, il est capable de passer dans des micros-trous que vous ne soupçonnez pas. Sa précision de copie est de l'ordre du micron. Il faut donc veiller à interdire l'accès aux endroits non désirés ; par exemple, coller uniformément le modèle à mouler pour éviter le glissement du produit dessous. Ils ont un avantage indéniable, ils n'adhèrent à rien sauf à eux-mêmes et au verre ! Quelle performance, vous pouvez tout mouler (sauf le verre !) sans risque d'adhérence ! Les précautions d'usage restent valables quant aux modèles fragiles, coûteux, rares, auxquels vous tenez, etc…

Le pouvoir de fluage du produit peut avoir un inconvénient sur un modèle en vieille pierre par exemple, ou sur un bois poreux. Il va s’infiltrer dans des trous et fissures invisibles à l’oeil nu et vous risquez de ne pouvoir démouler sans abîmer votre modèle au démoulage. Pour palier à ces difficultés, il vous reste à isoler votre modèle grâce à de la cire ou de la graisse de vaseline. Votre modèle solidement arrimé sur son support, vous confectionnez en pourtour une boîte en un matériau qui ne se déforme pas (contre-plaqué, carton fort, rhodoïd, etc…) avec des bords supérieurs plus hauts que votre modèle. Vous étanchéifiez correctement les coutures de la boîte avec le pisto-colle, le silicone en cartouche ou un colombin de Plastiline® à votre convenance. Votre modèle est prêt pour la coulée.

Attention : aux poussières traîtresses qui iraient voleter dans la boîte, elles seraient moulées aussi !!!

La préparation de l'élastomère de silicone est simple : doser la quantité de produit dans un pot à mélange, y adjoindre son catalyseur et malaxer, malaxer à la spatule…..quand vous avez fini, malaxez encore un petit coup ! Il faut impérativement que l'ensemble soit homogène. L'inconvénient (oui, il y en a un petit quand même !) ce sont les bulles d'air enfermées par le malaxage et courir après les bulles c'est compliqué sans outillage.

> Première méthode idéale, avoir une cloche à vide, deuxième méthode du bricoleur averti, s'en fabriquer une avec une pompe d'aquarium ou un compresseur de réfrigérateur récupéré pour dégazer le mélange (si vous optez pour cette solution, il faut un pot à mélange plus haut que le mélange pour prévoir l'expansion sous vide). Sans matériel, vous devez laisser reposer le mélange pour que les bulles d'air remontent en surface avant la coulée.

Malgré cette précaution, il restera toujours des micro-bulles prises dans votre moule, faute de mise à vide mais, généralement, cela n'altère pas la qualité du travail. Pensez à vérifier sur la fiche technique du produit utilisé, la durée de vie du mélange dans son pot (appelée en bon français "pot-life" sur lesdites fiches) pour calculer au plus juste, le temps de dégazage et le temps de coulée.

Ne surtout pas couler un produit en cours de polymérisation dans son pot, il est trop tard ! Mais il faudrait vraiment être dans la lune pour arriver à commettre une telle bévue. Alea jacta est ! Vous devez couler le silicone dans votre boîte à modèle.

La seule règle impérative à observer est de couler lentement (le produit forme un fin ruban continu) et toujours au même endroit dans la boîte. C'est important, apprenez ce conseil par cœur ! Votre élastomère va s'insinuer autour de votre modèle lentement mais sûrement.

Si votre pièce comporte des contre-dépouilles, vous pouvez aider les bulles d'air qui se formeraient (sous le bec d'une chouette par exemple) en donnant de l'angle à votre boîte de coulée puis en la remettant à niveau délicatement. Votre objet doit disparaître sous le silicone.

N'oubliez pas d'en mettre suffisamment sur le haut de votre modèle, vous pouvez tester en jaugeant avec une tige pour évaluer l'épaisseur. Et voilà, vous n'avez plus qu'à patienter au moins 24 heures pour enfin pouvoir profiter de votre travail mais 48 heures seront plus raisonnables.

Eh oui, c'est une école de patience, on ne le répétera jamais assez.

Et maintenant, vous pouvez faire les opérations en sens inverse ; ôter les joints, les parois de la boîte puis décoller l'ensemble moule-modèle de son support, renverser l'ensemble et procéder au démoulage en tirant sur le silicone pour dégager le modèle. Devant vos yeux ébahis, vous avez un moule aussi appelé outillage pour faire autant de chouettes que cet outillage supportera selon le produit de coulée que vous utiliserez.



Bibliothèque
catalogue



forum200

        

         Forum

 

liens 200

 Les sites à ne pas rater.


 

prof 200

 Ce qu'il faut savoir

  

 

logo

Qui sommes nous ?

idee

 

Demander un devis.

 

ACHATS EN QUANTITE

Professionnels (ou particuliers réalisant un chantier important),
pour vous renseigner sur la gamme complète des produits
et faire réaliser une cotation sur les conditionnements pro :

R.E.A.L. Composites - le comptoir des professionnels des résines et du moulage

logo real@ Mentions légales

Free Joomla! template by L.THEME