logo2

Les moules en élastomère

Index

moules-souples.png

1 - LES MOULES EN ÉLASTOMÈRE

Les exemples ci dessous sont à l'usage des débutants. 
Nous nous sommes efforcés de travailler dans les conditions d'un amateur qui ne dispose pas un atelier complet. Un simple coin de table et quelques outils de base à la portée de tous.

Que les mouleurs confirmés ne nous en tiennent pas rigueur, ils n'ont pas besoin de conseils basiques !

Ces exemples sont non contractuels ; les propriétaires, éditeurs, créateurs et photographes, fournisseurs des produits contenus, dans ce site ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables de quelque déconvenue que ce soit. 

MOULAGE EN RTV SILICONE PAR ESTAMPAGE

 Une des moulures de l'armoire à mère-grand a disparu ?

Un rapide estampage de sa sœur et une copie en résine rendront très rapidement et pour pas cher à l'armoire sa symétrie !  armoire1-web2.jpg  
Poser la moulure sur un lit de Plastiline© en la pressant très légèrement pour l'ancrer fermement. armoire2-web2.jpg  
Spatuler l'élastomère de silicone délicatement en appuyant pour bien faire adhérer le produit aux détails du modèle ; estamper quoi ! armoire3-web2.jpg  
Après polymérisation du moule, couler un mélange de résine polyester et de charge dedans ; vous obtenez une pièce identique à l'original. armoire4-web2.jpg  

               * * *

Vous ébarbez les coulures de résine sur les bords de la pièce, vous poncez délicatement et voilà, c'est fini. Dans le cas présent, il vous reste à patiner la copie pour lui donner la couleur de l'original.

Lorsqu'il s'agit de pièces en laiton, en bronze ou en aluminium, c'est bien plus facile. Vous utilisez un mélange résine-poudre de métal qui vous donne un résultat très fidèle.

                                                             armoire5-web2.jpg


2 -
MOULE SILICONE RÉALISÉ PAR ESTAMPAGE EN DEUX PARTIES


Pour les débutants
:

Voici chaque étape pour réaliser une "prise d'empreinte" encore appelée "moule unique" en deux parties. 

Economique et rapide à réaliser 

2part-web1-.jpg

Une figurine en terre crue va être moulée pour faire un tirage unique.

Cette pièce pose un problème ; les bras pliés devant la poitrine pour lesquels il faudrait faire un plan de joint à l'intérieur des bras, difficile sur une pièce petite et fragile.

Comme il ne faut qu'un tirage, laissons cette difficulté de côté. Il suffira de couper le moule en élastomère pour dégager le tirage.

Le coin de table, les outils ainsi que la masse de Plastiline® suffisent au travail présenté !

Avouez que c'est à la portée de tout un chacun…

                "Le Penseur Pas Radin"

2part-web2-.jpg

 
 1 / Avec la Plastiline® créer un plan de joint qui définit la premiere partie du moule final.

 

2part-web3-.jpg

 

2 / Et voilà le plan de joint terminé. Ne pas omettre les trous qui formeront les plots de centrage pour la remise en place future. La pièce est prête à être estampée.

 

 

2part-web4-.jpg


3 / Nous avons vu la difficulté de mouler derrière les bras, de plus l'elastomère à estamper est pâteux.

Pour pallier à cet inconvénient et être sûr de glisser de l'élastomère partout, on fait couler un peu de produit avant d'y adjoindre l'agent thixotrope.      

 

2part-web5-.jpg



4 / Après avoir mixé la noisette d'agent thixotropique dans la base catalysée, on tartine consciencieusement le demi-modèle en prenant soin de ne pas "attaquer" le plan de joint ou le modèle.

 

 

2part-web6-.jpg



Et voilà le premier demi-moule, attendons 24 heures au minimum pour faire l'autre partie.

 

 

                * * *

La première partie est polymérisée. Il suffit de retourner l'ensemble et d'oter le plan de joint en Plastiline®.        

2part-web7-.jpg

              * * *

2part-web8-.jpg

Remarquez que pour un débutant vous vous êtes bien débrouillés……mais un petit défaut néanmoins !

Un peu d'élastomère a glissé dans la nuque du sujet et peut faire un "pont" dommageable avec le deuxième demi-moule. Pas de panique. Il faut simplement et très précisément le couper au niveau du plan de joint et l'ôter du modèle.

Après avoir nettoyé le petit défaut et découpé les bavures du premier demi-moule, vous n'omettez pas de tartiner généreusement de la graisse de vaseline pour éviter que les deux demi-moules se collent l'un à l'autre irrémédiablement. Puis vous estampez la deuxième partie du moule.

               * * *

2part-web9-.jpg


Un moule de cette sorte ne peut pas tenir en place pour la coulée de pièce sans une chape. Il y a autant de morceaux de chappe que de morceaux de peau silicone. 
Faire un nouveau plan de joint autour du modèle moulé en prenant soin de faire deux plots pour le futur réajustement.

 

             * * *

2part-web10-.jpg



Voilà tout le nécessaire pour une chappemat de verre, résine polyester et son catalyseur PMEC, un pinceau et un rouleau débulleur.

 

 

               * * *

 En quelques minutes, voilà le résultat.

2part-web11-.jpg



Dès que la résine est polymérisée mais encore un peu molle, on détoure les bords d'un coup de cutter en suivant le plan de joint en Plastiline®.

  

               * * *

2part-web12-.jpg

 

La première chappe est finie, l'objet retourné. Il suffit de faire la deuxième chappe sans omettre l'agent démoulant !!!

Ici un peu de Tercanol (alcool polyvynilique) suffira.

 

               * * *

2part-web13-.jpg

Voilà donc le moment fatidique. On va couler la résine (1) dans le moule terminé. Il aura fallu séparer les deux chapes rigides puis séparer les deux demi-moules silicone, sacrifier la pièce en terre puis remonter l'ensemble en surveillant qu'on n'enferme pas des petites saletés dans le moule.

A noter que deux simples pinces d'atelier suffisent à tenir le moule en place.

Pour des objets plus gros ou plus compliqués il faudra prévoir une boulonnerie avec des écrous papillon pour la bonne tenue de l'ensemble peau silicone et chape.

Pour ce modèle et en tirage unique, point n'est besoin de créer des jambes pour tenir le moule droit à la coulée.

(1) Un mélange de résine polyester et de charge (carbonate de calcium) ainsi qu'une goute de colorant bleu catalysés.

              * * * 

2part-web14-.jpg

 

C'est fait !!! En otant les deux chappes puis en décolant un demi-moule silicone, notre figurine en résine apparait.

Pour démouler la face, il faudra un coup précis de cutter au niveau de chaque bras comme expliqué plus haut.

 

                * * * 

2part-web15-.jpg



Un léger ébarbage autour du plan de joint, un petit peu de ponçage au papier fin et nous avons une copie conforme à la pièce en terre crue. 

  

                    * * *

Une affaire rondement menée avec un budget modique. 100 grammes d'élastomère de silicone RTV 121 et son catalyseur CRTVC, deux noisettes d'agent thixotrope, 20 cm2 de mat de verre, 50 grammes de résine polyester et son catalyseur et le tour est joué.

C'est tentant !!! Grâce à cette prise d'empreinte, vous obtenez le tirage de vos rêves !

Mais ce tirage solide peut aussi être le maître-modèle bien dur et solide sur lequel vous pourrez faire les plans de joints derrière les bras (que la terre ne vous permettait pas de réaliser étant trop fragile).

Et donc réaliser dessus un moule silicone en coulée, plus homogène et plus pérenne qu'un estampage, mécaniquement bien supérieur à tout élastomère rtv silicone thixotropé.

A vous les grandes séries !!!



3 -
MOULE SILICONE RÉALISÉ PAR COULÉE EN DEUX PARTIES


Exemple
:
Moulage et fabrication d'une médaille

La médaille de Mère-Grand est très disputée dans la famille ; qu'à cela ne tienne, chacun va recevoir une copie grâce à un moule en élastomère de silicone en deux parties sans chape qui pourra tirer quelques exemplaires de cette précieuse relique.

medaille-1.jpg medaille-2.jpg

Il faut "noyer" une face de cette médaille dans la pâte à modeler. Suivez la progression du travail à l'aide des trois photos ci dessous.

medaille-3.jpg medaille-4.jpg medaille-5.jpg

 

Dernière étape, la création d'un cordon et de trous de centrage. C'est grâce à ce dispositif que vous pourrez remettre parfaitement en place le moule sans vous tromper.          medaille-6.jpg

 

Ne reste plus qu'à entourer votre préparation d'une boite de coulée ; ici, c'est un bocal de plastique dont le fond et le haut sont coupés. Posé bien autour de la médaille puis appuyé dans la Plastiline® et enfin pourvu d'un cordon de pâte sur le pourtour extérieur pour garantir l'étanchéité de l'ensemble.                                                                                          medaille-8.jpg

 

             

Enfin, vous pouvez attaquer la coulée de l'élastomère de silicone dont vous n'avez pas oublié de mélanger consciencieusement le catalyseur et de patienter un peu pour que le mélange dégaze.

Vous coulez votre produit en un fin ruban et à un seul endroit pendant toute l'opération.

      
          medaille-9.jpg

Et voilà le premier demi-moule a été coulé puis séparé de la boite de coulée et de la Plastiline®La boîte de coulée remise en place, vous pouvez couler le deuxième demi-moule.

Euh............Vous n'oubliez rien, là ??

Vous avez pensé à la couche de graisse de vaseline qui empêche les deux cotés de silicone de se coller l'un à l'autre irrémédiablement ?

Oui, ah bravo !

Allons-y pour la deuxième coulée !

                                                                  medaille-10.jpg

Et voilà ! c'est fini.......pour le moule !

Vous remarquez qu'en sus des plots de centrage autour du modèle, il y en a un dans le coin supérieur gauche qui reproduit un trou dans le coin supérieur droit. Vous remarquez aussi qu'il n'y a pas d'orifice de coulée pour faire les tirages.

Héhé, y-a-des-astuces !

                                                               medaille-11.jpg

La première astuce, le plot dans la coin ; il sert à repositionner pile et face de la médaille au bon endroit, un objet rond doit impérativement être marqué pour qu'on sache dans quel sens il faut positionner les deux demi-moules.

La deuxième astuce n'est en pas vraiment une ; pour faire un tirage on fabrique un mélange pâteux que l'on "tartine" dans chaque demi-moule que l'on ferme ensuite en pressant entre deux planchettes.

                                                                medaille-12.jpg

Au démoulage, on constate que le léger surplus de mélange a flué hors le moule. Il suffit de démouler, détourer le surplus et de poncer légèrement le plan de joint, l'affaire est faite.

medaille-13.jpg medaille-15.jpg medaille-14.jpg


Bibliothèque
catalogue



forum200

        

         Forum

 

liens 200

 Les sites à ne pas rater.


 

prof 200

 Ce qu'il faut savoir

  

 

logo

Qui sommes nous ?

idee

 

Demander un devis.

 

ACHATS EN QUANTITE

Professionnels (ou particuliers réalisant un chantier important),
pour vous renseigner sur la gamme complète des produits
et faire réaliser une cotation sur les conditionnements pro :

R.E.A.L. Composites - le comptoir des professionnels des résines et du moulage

logo real@ Mentions légales

Free Joomla! template by L.THEME